Nos missions

A travers le monde

NOS MISSIONS

A travers le monde

Vos dons, petits ou grands nous permettent d’intervenir partout dans le monde en très peu de temps.

Nos missions se font sur fonds propres, nous sommes donc tributaires de votre générosité (et celle de nos partenaires) pour continuer d’aller aider ceux qui en ont besoin.

Programmes permanents

PHF, ce sont aussi deux partenariats forts via deux structures associatives locales : PHM (pompiers Humanitaires du Mali) et PHMada (Pompiers Humanitaires de Madagascar)…

PHF intervient depuis sa création à Madagascar et au Mali.

Point d’orgue de ces deux partenariats : la création de structures en droit local afin de mener encore plus d’actions, et qu’elles soient de plus en plus pérennes.

MRT (Missions de Renfort Temporaire)

PHF intervient en tant qu’opérateur technique pour le compte des Ambassades de France et dans le cadre de la coopération inter-étatique.

Certains de nos bénévoles se rendent dans des pays partenaires de la France afin d’assurer des sessions de formation pour le compte des Ambassades de France.

Secours routier / Incendie / Secours à personnes : formations initiales, remises à niveau, formation de maintien des acquis, référentiels de formation adaptés aux contraintes locales.

La Côte d’Ivoire est le pays avec lequel nous travaillons le plus, dans une logique de reclassement des anciens combattants.

Nous allons également en république de Centrafrique travailler aux côtés des sapeurs-pompiers locaux (transfert de véhicules adaptés et formations spécifiques).

C’est grâce aux compétences acquises en France et de par nos programmes permanents que nous pouvons assurer ce type de missions. 

Séminaire de Protection Civile

Organisation de solidarité internationale, PHF se met au service de ses partenaires afin de leur permettre de se rencontrer et d’échanger sur des problématiques communes en matière de protection civile.

1er Congrès des associations des Pompiers Humanitaires Francophones - Bamako - 2017

Thématiques abordés : le risque inondation, les crises alimentaires, épidémies, pandémies, mouvements de population, évaluations post-crises, plan ORSEC Mali, réseautage d’experts entre les associations, rôle des collectivités dans la gestion des risques de catastrophe, rôle des acteurs publics dans l’assistance humanitaire, intervention des organismes internationaux dans la gestion d’une crise humanitaire.

Exemples du Mali, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry, du Niger.

Principaux intervenants et partenaires : Pompiers Humanitaires Maliens (organisateurs), PHF, Commissariat Sécurité Alimentaire (Mali), Ministère de la Sécurité (Guinée Conakry), Croix Rouge (Mali), Direction Générale de la Protection Civile (Mali), Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire (Mali), Bureau de la Coordination des nations Unies pour les Affaires Humanitaires (OCHA), Protection Civile du Sénégal, du Niger, de la Côte d’Ivoire, Alliance des Associations de Jeunesse de la Commune VI de Bamako

PHF-congrès Bamako-affiche BATPHF-congrès Bamako-affiche BAT

Séminaire de formation "gestion des crises et commandement en réponses aux crises naturelles" - St-Etienne - 2015

Formation des cadres à la Gestion de Crises et au Commandement lors de crises naturelles majeures

Adapter la réponse opérationnelle des services aux changements climatiques

Retour d’expériences
Exercices de simulation
Utilisation d’outils adaptés (poste de commandement communal…)
Intervention d’experts français et étrangers

     

Séminaire de formation "gestion des crises et commandement en réponses aux crises naturelles" - St-Etienne - 2014

Du 24 au 30 août 2014, PHF a reçu une délégation de la Direction Générale de le Protection Civile du Mali (DGPC), composée d’officiers, hauts cadres,venus se former à St-Etienne grâce à la Banque Mondiale (organe financier de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Le thème de cette semaine, en lien avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Loire notamment (SDIS42), a été «la gestion des risques de catastrophes et d’adaptation aux changements climatiques» avec une attention toute particulière au risque particulier des inondations (Bamako et Tombouctou sont traversées par le fleuve Niger qui connaît des crues spectaculaires).

Le programme prévu a permis de faire le tour de tout ce qui se fait en termes de gestion de risques majeurs :

– Communiquer en situation de crises, analyser les risques et dimensionner les moyens

– Organiser une réponse de sécurité civile, une réponse opérationnelle (inondation, milieux périlleux),

– Gestion Opérationnelle et outils de gestion des crises (visite du PC crise de la ville de St-Etienne et de celui de la Préfecture de la Loire)

– Gestion de grands rassemblements (type événement sportif), en lien avec notre partenaire Cœur-Vert/ASSE

Séminaire de protection civile 2013

A l’occasion de la Semaine de la Solidarité Internationale,douze stagiaires, originaires du Mali et de Madagascar, représentatifs des différents cadres d’emploi de la Protection Civile sont venus à Saint-Étienne dans le but d’échanger entre eux et avec leurs homologues français.

Le Séminaire a pour vocation de mettre en relation des acteurs de la Protection Civile avec des problématiques communes passées ou à venir. Des ateliers de groupe ont donc été mis en place permettant de partager leurs expériences d’interventions, et évoquer les différents dangers et risques connus dans leurs pays et des solutions qui ont déjà pu y être apportées. Ces discussions ont également permis de comprendre les différences entre les schémas d’organisation de la Protection Civile Malgache et Malienne.

Pour PHF et les stagiaires, lun des axes principaux du Séminaire était de définir les objectifs de nos programmes permanents et leur réalisation sur le terrain. Pour ce faire, chaque commission de programme permanent a rencontré les représentants de chaque pays. Une première fois pour exposer leurs attentes, une seconde fois pour poser les objectifs communs et élaborer un document reprenant les accords définis. En clôture du Séminaire, un représentant de chaque délégation a présenté à l’ensemble des stagiaires la feuille de route pour les années à venir.

Cette semaine de Séminaire a été aussi l’occasion pour les stagiaires de rencontrer leurs homologues du SDIS 42 afin d’observer et de comprendre leurs méthodes de travail. Ils ont pu échanger avec des médecins, des infirmiers, des formateurs, des chefs d’agrès, des hommes du rang, etc. Une façon de découvrir comment le métier est exercé en France, mais aussi les tâches et les fonctions qui y sont liées.

Durant la semaine, les stagiaires ont participé à des ateliers d’échange en incendie et désincarcération grâce aux formateurs et au plateau technique de l’École Départementale d’Incendie et de Secours du SDIS 42. Ce fût l’occasion pour chacun de présenter ses techniques opérationnelles et de réfléchir à des axes d’amélioration.